Mon panierAucun article

Recherche :



Environnement :





Critères :








Bordeaux

La Gironde, est avec l’Aude et l’Hérault, le département la plus prolifique de France en termes de vin, avec environ six millions d’hectolitres produits.
Cette réalité recouvre des situations bien entendu très différentes : une majorité de vins de Bordeaux produits sont souvent de valeur médiocre, bien loin de l’image que les grands crus de Bordeaux véhiculent.
Les AOC Bordeaux et Bordeaux supérieur sont les plus hétérogènes. Les vins issus de ces AOC ne bénéficient pas d’une bonne image, trop de châteaux ayant produit des vins de piètre qualité, sans réel contrôle de rendement et sans se doter de moyens modernes dans les chais. Les vins qui en résultent sont souvent sans intérêt. Toutefois, comme pour toutes les AOC, quelques vignerons se battent pour une certaine image des vins d’AOC Bordeaux et Bordeaux supérieur. On peut citer par exemple le château Noguès qui produit de magnifiques vins de Bordeaux près des Graves, le château la Tuilerie du Puy ou encore le Château Tire-pé, très attentif au respect de l’environnement et de l’homme dans la production de ses vins.
De bonnes affaires peuvent être réalisées sur Bordeaux dans les « petites appellations » comme les Côtes de Bordeaux (Premières Côtes de Blaye, Côtes de Bourg, Sainte-Foy-Bordeaux). On peut citer dans ces AOC Le château Falfas ainsi que la Grolet en Côtes de Bourg ; en Premières Côtes de Blaye, le château Peybohnomme-les-Tours qui produit des vins bio mais aussi le château Frédignac (en conversion bio) élaborent de séduisantes cuvées à prix très abordables.
Dans les appellations satellites de Saint-Émilion, vous pouvez goûter le Lussac-Saint-Émilion du château Bellevue par exemple.
Sur la rive gauche de Bordeaux, les AOC Médoc et Haut Médoc réservent de beaux vins abordables comme ceux du château Micalet ou du domaine Faugeroux en AOC Haut-Médoc. Ils sont de dignes représentants des vins de Bordeaux.
Les grands crus ont vu leur côte s’envoler en dix ans, tirés par une forte demande du marché asiatiques et une accumulations de millésimes présentés (à tort ou à raison) comme très grands. On peut citer 2000, 2003, 2005, 2009 et 2010. Pour ma part, la palme revient à 2001 doté d’un équilibre et d’une élégance qui dominent les autres millésimes bordelais. Chez les vignerons conscientieux, qui effectuent notamment un gros tri à la vigne et qui savent attendre les maturités, vous pouvez faire de bonnes affaires dans les petits millésimes.
L’indication Grands Vins de Bordeaux n’a rien d’officiel et ne répond à aucune contrainte : elle ne doit pas être une indication à suivre pour faire votre choix.
Rêvons un peu.
À titre d’information, nous rappelons les premiers crus du classement de 1855.
Dans le Medoc, les vins de Bordeaux classés en premiers crus sont : château Haut-Brion, château Lafite-Rothschild, château Latour, château Margaux et château Mouton-Rothschild (depuis 1973)
Dans le Sauternais, seul Yquem est classé en premier cru supérieur. Les premiers crus sont château Climens, château Guiraud, château Clos Haut-Peyraguey, château Coutet, château Lafaurie-Peyraguey, château Rabaud-Promis, château Rayne-Vigneau, château Rieussec, château Sigalas-Rabaud, château Suduiraut et château La Tour Blanche.
Sur Saint-Émilion, les premiers crus classés A sont le château Ausone et le château Cheval-Blanc.
Voici quelques domaines avec lesquels nous travaillons :
- Château Tire-pé
- Château Mille Roses



4 vins trouvés

ardoneo® 2014. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.
Politique de Traitement des données Annuaire de Vignerons bio FAQ Plan C.G.V. Blog Livraisons Paiement sécurisé Qui sommes-nous Contact

Vin bio certifié Vin en biodynamie Vin en conversion bio