Domaine Nicolas Grosbois

Le domaine

Le domaine Nicolas Grosbois en quelques mots

Le domaine Nicolas Grosbois s'affirme comme une valeur sure de Chinon : il propose une gamme de vin bio de belle tenue. Nous apprécions notamment la cuvée "La cuisine de ma mère", souple, fruitée et aérienne, un beau représentant des vins de Loire.

La cousine de la mère est un vin de négoce qui a été initié lors des gels de 2016. Ce vin est issu de raisin du Sud-Ouest : il reste sur un profil facile à boire et épicé. Un joli vin de copains.
Guide des meilleurs vins de France 2020 : "Les pentes douces homogènes de la commune de Panzoult sont composées en majorité de millarge, des sables jaunes quartziens sur lesquels le cabernet franc produit des chinons moins tanniques que sur l’argilo-calcaire. “Ce terroir solaire a besoin d’être théâtralisé”, explique Nicolas Grosbois, arrivé au domaine familial en 2008, après dix ans passés en tant que “flying winemaker”. De la Nouvelle-Zélande et du Chili, ce trentenaire est revenu vacciné contre le bois. Il ne vinifie et n’élève ses rouges qu’en cuve. Nicolas Grosbois est également gérant associé au domaine des Hauts Baigneux (Azay-le-Rideau). Nous lui décernons la première étoile.